Lauréats du prix littéraire 2020-2021

Cette année 2021, le jury a fait dans l’originalité. Après plusieurs heures d’âpres délibérations, nous avons décidé de délivrer un seul premier prix, et quatre coups de cœur. Le Prix est décerné à un texte qui a fait quasiment tout de suite l’unanimité en se détachant du peloton – les coups de cœur vont à des textes qui, pour une raison précise, ont séduit partiellement le jury, des textes originaux, audacieux ou touchants, mais pas toujours complètement aboutis. Voici les noms des quatre autrices des textes coups de coeur:

 

  • Catia Fernandes de la 3M5 pour son texte « Chez moi »
  • Ashley Chapuis de la 1C7 pour son texte « Écrire pour être en vie »
  • Laura Espada de 1M9 pour son texte « Fernweh »
  • Eva Gygax pour son texte « Une bien plus macabre omission d’escalope ».

 

Le premier prix est décerné à Héloïse Margot pour son texte: Le futur a pris le pas

Par un jeu d’alternance entre deux points de vue, l’un subjectif de l’homme qui se souvient, l’autre de type omniscient décrivant en il/elle une histoire d’amour passée, nous lisons l’histoire d’un jeune punk qui ne croyait pas en l’avenir et sur qui, pourtant, le futur a pris le pas, jusqu’à lui faire la farce de le rendre père de famille bourgeoise bon chic bon genre, avec femme, enfant et 4×4.

Ainsi ce récit se déplie en papier-accordéon, tout comme le monde dans l’esprit des protagonistes, monde qu’il voulait voir déchiré, monde qu’elle voulait déployer par amour. Le style très maîtrisé est au service d’une histoire crédible et dépeint les choses et les gens avec talent. La réflexion porte sur le temps et l’espace, sur la manière dont les mondes intérieurs se créent, étrangers parfois à nos attentes: quand la jeunesse qu’on croyait avoir oubliée se réveille, tout autour en est bouleversé. Enfin, voici un texte qui se paie, en plus, le luxe de la référence culturelle… que demander de plus?