Réduction des déchets

Selon M. Perotti, concierge du Gymnase d’Yverdon, lui et son équipe doivent consacrer de plus en plus de temps à ramasser les déchets en tout genre qui s’accumulent quotidiennement sur le site.


Déchets accumulés sur le site du GYYV (hors poubelles) en une journée (Photo M. Montone)

Le tri et la réduction des déchets ainsi que la (re)valorisation de ces derniers, est l’un des axes clés à améliorer si l’on souhaite pouvoir espérer réaliser les ODD à l’horizon 2030. Certes, l’offre de tri est déjà diversifiée sur le site du Gymnase mais il est essentiel d’aller encore plus loin afin de lutter à la fois contre la surproduction de déchets en amont mais, également en aval, en proposant des actions de revalorisation des déchets générés. Il apparaît comme central qu’une institution telle que le Gymnase d’Yverdon soit exemplaire dans le domaine du tri, de la réduction et de la revalorisation des déchets et puisse être un exemple à suivre par tous les acteurs et actrices présent-e-s sur ce site.

En tant qu’institution qui a pour mission de former des étudiant-e-s à devenir de futurs citoyennes et citoyens, il est essentiel que nous leur donnions des outils afin qu’ils soient en mesure de diminuer leur empreinte écologique et qu’ils puissent prendre pleinement conscience des conséquences de leurs manières de consommer et ceci, à tout moment de la journée : alimentation, suremballage, achats « compulsifs » de biens de consommation divers, gaspillage de papier, etc.

Le champ d’action « Réduction des déchets » se doit donc de multiplier ses axes d’action, qui se veulent complémentaires les uns des autres :

  1. Lutter contre la forte production de déchets (divers et variés) sur le site du Gymnase ;
  2. Proposer des solutions concrètes et exemplaires afin de revaloriser certains déchets ;
  3. Mettre en place des actions de sensibilisation destinées à tous les acteurs et actrices du Gymnase d’Yverdon.

A cet effet plusieurs initiatives d’étudiant-e-s et d’enseignant-e-s ont vu le jour :